Peut-on prendre un crédit en étant fiché au FICP ?


Le FICP (Fichier national des Incidents de Remboursement des crédits) recense les particuliers ayant eu des incidents de paiement (prélèvements impayés pour la majorité), ou ayant abusé d’un découvert bancaire et n'ayant pas régularisé leur situation.
Si vous êtes fiché au FICP c'est donc que vous avez un retard de paiement dans une banque ou un établissement de crédit. Ce fichage vous interdit donc de reprendre un crédit à la consommation, car à chaque demande de crédit, l'établissement doit vérifier que vous n'êtes pas fiché. C’est également une protection pour vous éviter d’augmenter votre endettement.

 

Comment faire ?

La première solution, et de loin la moins coûteuse, est tout simplement de régler vos dettes ! Si vous ne savez pas qui vous a fiché (ce qui paraît étonnant !) vous devez vous déplacer à la Banque de France avec une pièce d'identité. Vous pouvez également adresser votre demande par courrier accompagné d'une photocopie de votre pièce d'identité, à une succursale de la Banque de France. Une fois que vous connaissez le ou les établissement(s) à qui vous devez de l'argent vous pouvez régler votre dette. Si vous n’avez pas la somme totale, vous pouvez verser en plusieurs fois de façon à faire diminuer votre dette régulièrement.
Le défichage est effectif dans les 2 mois après que l'établissement a reçu la totalité des fonds. Passé ce délai, vous pouvez effectuer une demande de crédit dans un nouvel établissement. Evitez bien sur celui qui vous avait fiché... car il a certainement gardé une trace de votre mauvais remboursement !

La deuxième solution est réservée aux particuliers propriétaires d'un bien immobilier. En effet dans ce cas-là, malgré le fichage, vous pouvez faire un crédit hypothécaire. L'opération consiste à faire un prêt qui comprend vos dettes, vos crédits en cours, de la trésorerie et de le garantir en prenant une hypothèque sur votre bien immobilier. Donc en plus des intérêts, vous aurez à régler les frais de dossier et les actes notariés.
Attention sur ce type de prêt : presque sans risque pour les banques, il revient assez cher au particulier qui y souscrit. De plus, vous misez sur votre patrimoine immobilier pour rembourser un crédit à la consommation !

 

Vous trouverez ci-dessous une sélection d'établissements proposant du rachat de crédit:

Etablissements proposant du rachat de crédit
Etablissement Avantages Cliquez !
sous réserve d’acceptation par le prêteur
Cofinoga Une réponse de principe en ligne immédiate pour les rachats de crédits à la consommation Voir l'offre
de Cofinoga
My Money Bank Spécialiste du rachat de crédit depuis plus de 20 ans. Permet de conserver son compte bancaire actuel. Voir l'offre
de My Money Bank
Younited Credit Un prêt pour particuliers... entre particuliers. Voir l'offre
de Younited Credit
Central Finances Une seule mensualité adaptée à votre budget, une durée et un remboursement adaptés à vos revenus Voir l'offre
de Central Finances
BC Finances Un courtier membre de l'AFIB qui vous permet d'interroger plusieurs banques avec un seul formulaire. Réponse garantie sous 48h. Voir l'offre
de BC Finances

 

ATTENTION: ne pas confondre le fichage FICP et le fichage FCC : Fiché FCC ou Banque de France.

 


Vos Questions - Nos Réponses
"Alors que je suis locataire on m'a dit que je pouvais faire un rachat de crédit hypothécaire pour regrouper tous mes crédits. Normalement le crédit hypothécaire est reservé aux personnes propriétaires, non ?"

A votre nom et si vous n'êtes pas propriétaire d'un bien immobilier vous ne pouvez pas faire de crédit hypothécaire, ceci est une évidence et vous avez raison. Le cas que vous citez peut s'expliquer d'une seule manière... Une personne propriétaire s'est "portée caution" en hypothéquant son bien immobilier au profit d'une personne locataire... Inutile de vous dire que le cas est plutôt rare !
Vos Questions - Nos Réponses
"N’ayant pas revenus réguliers je suis tenté de faire de faux bulletins de salaire avec mon logiciel de compta. Je risque quoi ? Ils vont pas me faire un procès pour cela…"

Faux, usage de faux, on peut dire que vous n’y allez pas de main morte. Contrairement à ce que vous pensez votre banquier peut porter plainte. Par ailleurs si vous réalisez de faux documents, cette tentative d’escroquerie va également vous porter un autre préjudice: vous serez fiché comme fraudeur… et cela risque de vous poursuivre un bon bout de temps. Pas de prêt immobilier, pas de crédit voiture… Le jeu n’en vaut vraiment pas la chandelle !


 


Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.