C2C


Site C2CC2C : "nouvel établissement de crédit"

C2C est une nouvelle société de crédit présente uniquement sur internet depuis 2009. Pas de communication dans la presse ou à la télé : C2C se veut 100% on-line. Si à l'origine C2C partageait son capital entre la Camif (34%) et Cofidis (66%) c'est ce dernier qui va devenir le seul actionnaire du fait de la liquidation de la Camif.
C2C revendique plus de 300 000 clients.

A noter : La société C2C a cessé son activité.
Pour trouver la meilleure offre de rachat de crédit, consultez notre page du comparatif de taux de rachat de crédits.

Informations en ligne

Toutes les pages présentent en bas de page un accès à la tarification générale de C2C. (Document téléchargeable). Mais il existe sur toutes les pages produits un outil de simulation.

De la même manière un accès aux mentions légales du site et de la société est disponible en bas de page.

 

Navigation / ergonomie

Pas de barre de navigation, ce qui ne facilite pas les aller-retours sur le site. Le plus simple reste donc de repasser par la home en cliquant sur le logo C2C.

Pas d'animations intrusives. Donc un site facilement accepté par tous les navigateurs.

Le Plan du site se trouve en bas de page et montre que vous avez très peu de pages à visiter.

 

 

Services en ligne

L'outil de simulation de crédit qui se trouve directement à l'arrivée sur la home correspond uniquement aux demandes de prêt projet jusqu'à 15 000 euros.

Tous les simulateurs sur le site permettent de rentrer un montant à l'euro près. Il est possible de « jouer » avec des barrettes mais c'est moins pratique.

Le formulaire de demande de crédit est simplifié à l'extrême et permet uniquement de télécharger un imprimé à compléter et à renvoyer par courrier

C2C a créé le site « Donnez-votre-avis » qui permet à ses clients de poser des questions sur le crédit ou de suggérer des améliorations au service. Le site semble être souvent mis à jour.

Possibilité de visualiser une version simplifiée du site sur un téléphone portable.

Pas de réponse en ligne.

Pas de suivi de la demande de crédit en ligne.

Lors du téléchargement vous imprimez votre contrat en ligne (donc pas de délais postal) ou vous demandez à le recevoir par courrier.

 

 

L'offre en ligne

Réserve de crédit pour les montants de 500 à 5 000 euros. Possibilité de demander 2 fois par an des pauses de remboursement permettant de ne pas rembourser un mois donné. Attention pas de prélèvement ne veut pas dire pas de calcul d'agios !

Le prêt projet pour les montant de 5000 à 15 000 euros et sur une durée de 12 à 72 mois..

Le prêt auto pour les montant de 4000 à 21 500 euros sur une durée maximum de 60 mois.

Le prêt travaux pour les montant de 4000 à 21 500 euros sur une durée maximum de 60 mois.

 

Particularité

C2C est le seul établissement de crédit, à notre connaissance, qui vous donne une estimation de la durée du crédit pour son crédit revolving. Le résultat vous indique par exemple 23 mois à 200 euros puis une mensualité de 154,50 euros. Pratique pour estimer sa durée de crédit.

 

Notre avis sur l'offre C2C

Un site qui insiste beaucoup sur sa communauté de clients, et son engagement responsable vis-à-vis de l'endettement des ménages. Peu de services en ligne.
Une tarification équivalente à celle de Cofidis (sa maison mère).


 

Cofidis

Les News

26/12/2016
Carte de paiement... à crédit ou pas ?
Tous les deux ans, l'Echangeur (Personnal Finance) réalise une enquête sur les cartes détenues par les Français : fidélité, paiement, comptant, crédit. Cette année, c'est plus de 10 000 personnes qui ont été interrogées. Premier constat : il y a 185 millions de cartes en France, dont 72% de fidélité uniquement, et donc 28% de cartes de paiement émises par les banques, les établissements de crédit, les magasins... Chaque foyer français a donc, en moyenne, 6,7 cartes dans son portefeuille. Plus étonnant, un Français sur deux qui possède une carte de paiement a également une option crédit. C'est-à-dire qu'il peut décider de payer ses achats en plusieurs fois. On pensait que cette facilité de paiement serait très fortement impactée par les lois Hamon qui obligent les clients à indiquer tous les ans qu’ils veulent conserver leur carte. Il n'en n'est rien, et c'est même le service le plus plébiscité par les consommateurs ! Encore plus étonnant, même si l'option crédit est le service le mieux noté (7,8 sur 10) les Français sont les Européens qui l'utilisent le moins ! Seulement 39% des utilisations de ces cartes sont faites à crédit. Le Français est donc le plus raisonnable des Européens en matière de maîtrise de son endettement.

Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.