Crédit Travaux


Comment trouver le meilleur crédit pour financer des travaux ?

Crédit TravauxRénover l'appartement, refaire la cuisine, transformer une chambre, installer une cheminée, électricité ou plomberie, les occasions ne manquent pas pour transformer sa maison ou son appartement. Afin d’agrandir la maison on n’hésite plus maintenant à aménager les combles ou construire une véranda, refaire la terrasse ou agrandir une pièce

Les travaux sont en grande majorité réalisés par des personnes propriétaires de leur logement : on n’hésite plus à investir dans un logement si l’on n’est juste locataire. Un peu plus de 57 % des français se disent propriétaires de leur habitat. C’est moins que l’Italie ou l’Espagne à plus de 70% mais c’est plus que l’Allemagne qui ne détient que 50% de propriétaires.

 

Exemple pour un crédit de 10 000 euros sur 36 mois pour réaliser des travaux

Pour vous permettre de faire le bon choix nous avons comparé le coût du crédit, c’est-à-dire ce que vous allez payer réellement !


Simulation de crédit pour des travaux
10 000 € sur 36 mois


# Etab. Mens. Coût du crédit
1 289.71 € 429.56 €
Pour un crédit de 10000 euros, vous remboursez 36 mensualités de 289.71 € (hors assurance), pour un coût total de 429.56 €.
Pas de frais de dossier. TAEG à partir de 2.80 %.
 Faites votre propre demande en ligne sur Carrefour Banque.
C'est simple, rapide, sans engagement, et aussi adapté aux mobiles.
2 290.64 € 463.04 €
Pour un crédit de 10000 euros, vous remboursez 36 mensualités de 290.64 € (hors assurance), pour un coût total de 463.04 €.
Pas de frais de dossier. TAEG à partir de 3.00 %.
 Faites votre propre demande en ligne sur Cetelem.
C'est simple, rapide, sans engagement, et aussi adapté aux mobiles.
3 290.64 € 463.04 €
Pour un crédit de 10000 euros, vous remboursez 36 mensualités de 290.64 € (hors assurance), pour un coût total de 463.04 €.
Pas de frais de dossier. TAEG à partir de 3.00 %.
 Faites votre propre demande en ligne sur Cofinoga.
C'est simple, rapide, sans engagement, et aussi adapté aux mobiles.
4 297.06 € 694.16 €
Pour un crédit de 10000 euros, vous remboursez 36 mensualités de 297.06 € (hors assurance), pour un coût total de 694.16 €.
Pas de frais de dossier. TAEG à partir de 4.50 %.
 Faites votre propre demande en ligne sur Franfinance.
C'est simple, rapide, sans engagement, et aussi adapté aux mobiles.
5 297.07 € 694.52 €
Pour un crédit de 10000 euros, vous remboursez 36 mensualités de 297.07 € (hors assurance), pour un coût total de 694.52 €.
Pas de frais de dossier. TAEG à partir de 4.50 %.
 Faites votre propre demande en ligne sur Banque Casino.
C'est simple, rapide, sans engagement, et aussi adapté aux mobiles.
6 294.06 € 746.16 €
Pour un crédit de 10000 euros, vous remboursez 36 mensualités de 294.06 € (hors assurance), pour un coût total de 746.16 €.
160 € de frais de dossier. TAEG à partir de 4.91 %.
 Faites votre propre demande en ligne sur Younited credit.
C'est simple, rapide, sans engagement, et aussi adapté aux mobiles.
7 305.94 € 1013.81 €
Pour un crédit de 10000 euros, vous remboursez 36 mensualités de 305.94 € (hors assurance), pour un coût total de 1013.81 €.
Pas de frais de dossier. TAEG à partir de 6.47 %.
 Faites votre propre demande en ligne sur Cofidis.
C'est simple, rapide, sans engagement, et aussi adapté aux mobiles.
*Sous réserve d'acceptation par le prêteur - Mise à jour : 15/05/17

(*) Les résultats et classements présentés sur EspaceCredit.com sont basés sur une sélection de sociétés financières à partir des critères suivants : le TAEG, la durée, le montant emprunté et l'objet du crédit. Toutes les sociétés présentées sont reconnues pas l'ensemble de la profession et font partie de l'ASF (Association Française des Sociétés Financières). Les classements effectués à partir du coût total sont donnés à titre indicatif et ne constituent en aucun cas un engagement contractuel. Nous vous engageons à effectuer dans tous les cas une simulation avant de faire une demande de crédit.
(**) Les taux présentés (TAEG fixe) correspondent aux taux minimum applicables et sont indicatifs. Ils sont susceptibles d’évoluer après l’analyse approfondie de votre demande

 

 

Suivant les travaux, le montant à débourser, la personne qui va les réaliser et votre budget vous pouvez accéder à différents types de crédit.

Les questions à se poser :

  • le montant des travaux et la somme dont vous avez besoin. En effet certains financements subventionnés ne sont pas possibles pour tous les montants de crédits
  • qui va réaliser les travaux, une entreprise, un artisan, vous-même ou un mixte des trois. Il est fort probable que le prêteur souhaite n’avoir qu’un seul artisan ou maître d’œuvre. Les prêts travaux aidés concernent uniquement les travaux réalisés par une entreprise.
  • si vos travaux se rapportent à l'électricité ou peuvent faire réaliser des économies d'énergie : EDF et sa filiale peuvent proposer des formules de prêt .

 

Les prêts des banques ou des établissements financiers

Ce sont en fait des prêts personnels pour lesquels vous pouvez bénéficier de durées assez longues (jusqu’à 84 mois). Le montant maximum est de 75 000 euros mais cela permet déjà d'envisager des travaux importants. Les taux sont généralement plus bas que les autres prêts car le risque de non-paiement est considéré plus faible sur ce type de projet.

Le principal avantage avec le prêt travaux vous pouvez financer des travaux que vous réalisez vous-même ou « en famille » car il vous sera demandé de ne justifier qu'une petite partie des fonds. Vous pouvez ainsi ne présenter que les factures d'achat de matériaux... Une option bien pratique par rapport aux autres types de prêts.

 Où souscrire ? : Vous pouvez vous adresser aux principales banques et spécialistes : Cetelem, Sofinco, Cofidis, Cofinoga, BNP Paribas, Société Générale, LCL, Crédit Agricole, Banques Populaires...

 

Le « crédit travaux » de plus de 75 000 euros

Il s'agit en fait d'un crédit de type « prêt immobilier »... Les durées autorisées sont plus longues et vous devez justifier de l'intégralité de l'utilisation des fonds. D'ailleurs votre banque ne vous enverra l'offre de crédit affectée que lorsque vous aurez fait parvenir un devis d'un montant supérieur à 75 000 euros.

Avantage : les taux sont généralement encore moins élevés que ceux des prêts personnels.
Inconvénients : les délais d'obtention des fonds sont beaucoup plus longs car vous bénéficiez d'un délais de réflexion de 10 jours. Autre inconvénient, vous devez justifier de 100% de l'utilisation des fonds (factures à l'appui).

 Où souscrire ? : Vous pouvez vous adresser aux principales banques et spécialistes : Cetelem, Sofinco, BNP Paribas, Société Générale, LCL ...

 

300x250 Immo

 

Les prêts aidés ou subventionnés

Le prêt travaux d’amélioration et d’agrandissement ou Action Logement (ex Pass travaux)

Pour bénéficier de ce prêt vous devez travailler dans une entreprise qui emploie au minimum 10 salariés. Vous pouvez être propriétaire ou locataire du logement où vont être réalisés les travaux, à condition que cela soit votre résidence principale. Vous devez respecter un plafond de ressources selon votre région et le nombre de personnes au foyer. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel et servir à :

  • l'amélioration de l’habitat (électricité, sécurité, décoration, ...)
  • l’amélioration de la performance énergétique de l’habitat (isolation, renforts, chauffage…)
  • l’agrandissement de la surface d’habitation (minimum 14 m2 en plus)
  • réaliser des projets qui donnent des droits à une subvention Anah.
Le montant financé peut être de 10 000 euros au maximum (et 15 000 pour de l’amélioration énergétique). La durée de remboursement peut atteindre 15 ans si le prêt est de 15000 euros).

 Avantage : le taux n'est que 1,5% !

 Inconvénient : vous devez justifier constituer un dossier très très administratif. Les factures de tous les travaux doivent être fournis jusqu’au dernier centime.

 Où souscrire ? : vous pouvez vous adresser à l'organisme « 1% logement » de votre employeur ou à celui le plus proche de votre domicile.

 

Le prêt à l'amélioration de l'habitat (PAH)

Le prêt d'amélioration de l'habitat permet le financement de réparations ou de l'aménagement de votre résidence principale. Vous ne pouvez prétendre à ce prêt que si vous bénéficiez déjà d'une prestation familiale (comme des allocations familiales ou une aide au logement..). Son montant est limité à 1067,14 euros (!) et vous pouvez le rembourser sur 36 mois au maximum.

Attention, les Caisses d'allocation ne peuvent pas distribuer ce type de prêt sans limites... Elles ont une enveloppe en début d'année, qui s'épuise au fil des mois. Il y a donc intérêt à demander cette aide avant le mois de juin !

 Avantage : un tout petit taux à 1%...

 Inconvénients: un montant de crédit de 1000 euros qu'il faut en plus justifier (factures...). Jamais réévalué, ce prêt ne concerne que des tout petits travaux. Autre inconvénient : 50% du prêt sont versés sur devis, et le reste sur présentation des factures.

Où souscrire ? : Vous pouvez vous adresser à votre Caisse d'Allocation Familiale.

 

300x250 Immo

 

Le prêt travaux à taux 0 %

L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) permet de financer les travaux de rénovation énergétique des logements. Ce prêt peut être accordé au propriétaire occupant du logement ou bailleur.
Votre logement doit avoir été construit avant 1990 et les travaux doivent principalement rentrer dans 2 des projets suivants : isolation performante de la toiture, des murs donnant sur l'extérieur, des fenêtres et portes donnant sur l'extérieur et/ou installation ou remplacement d'un chauffage ou d'une production d'eau chaude sanitaire, d'un chauffage utilisant les énergies renouvelables, d'une production d'eau chaude sanitaire utilisant les énergies renouvelables… Par ailleurs, les travaux doivent obligatoirement être réalisés par une entreprise bénéficiant d'un signe de qualité Reconnu Garant de l'Environnement (RGE).
Le montant maximum du prêt est de 30 000 euros et doit être remboursé sur 15 ans maximum.

 Avantage : pas d’intérêts !

 Inconvénient : les conditions d'obtention sont extrêmement difficiles et longues. Par ailleurs, une fois le PTZ mis en place, vous ne devez pas utiliser votre logement comme résidence secondaire, ou le louer de manière saisonnière, ni le transformer en local commercial ou professionnel. Evitez cette solution si vous êtes pressés...

 Où vous renseigner ? : dans un Point Renovation Info service dont la liste se trouve sur le site gouv.fr, ou chez chez Domofinance.



Questions sur le crédit voiture

"Nous avons commandé notre véhicule chez X et le vendeur nous a proposé un crédit pour le financement. Le crédit étant refusé comment dois-je faire pour payer la voiture ?"

Vous n'êtes pas tenu de réceptionner la voiture car elle est liée au crédit : si celui-ci est refusé la vente est annulée.


Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.