FAQ - Interdit bancaire et ouverture de comptes


Cette rubrique rassemble les questions fréquemment posées par les visiteurs du site sur l'ouverture d'un compte courant malgré une interdiction bancaire.

Interdiction bancaire et ouvertures de compte en banque

J'ai entendu dire que pour les personnes fichés FFC, et donc en interdit bancaire, il était possible d'ouvrir un compte à l'étranger ? Cela est-il possible ?
Oui, légalement, vous pouvez ouvrir un compte dans un autre pays de la communauté européenne. Mais attention vous ne serez plus protégé de la même façon qu'en France : la protection du consommateur est plus faible dans les autres pays.
Je suis interdit bancaire et sur le site xxxx on me propose d'ouvrir un compte en Bulgarie pour avoir de nouveau droit à posséder une Carte Bleue et un chéquier. Comment cela est-il possible ?
Le fichier FCC est géré par la Banque de France et ne couvre donc que la France. Votre interdiction est nationale. Nous vous attirons l'attention sur le fait qu'ouvrir un compte à l'étranger n'est pas sans risque. Ne passez pas par des intermédiaires mais allez directement sur place pour vérifier que la banque existe bien, et détaillez les frais que vous serez mené à payer. A part si vous vous rendez régulièrement en Bulgarie et que vous parlez le Bulgare c'est une solution à éviter.
Pour ouvrir un compte à l'étranger une société me demande de lui signer une procuration afin d'effectuer les démarches à ma place. Que faut-il en penser ?
Nous vous déconseillons fortement de signer une procuration à une société pour l'ouverture d'un compte bancaire, quel que soit le motif ! Si de plus cette société n'est pas établie en France nous vous laissons imaginer comment il sera difficile de porter plainte en cas de malversation. A éviter !
Etant interdit bancaire un ami me conseille d'ouvrir un compte à l'étranger. Il m'assure que les frais sont moins élevés qu'en France. Que faut-il en penser ?
Les frais bancaires sont peu ou prou dans toutes les banques en Europe. Et certaines banques en France sont mêmes presque gratuites ! Comparez les coûts visibles (ouverture de compte, envoi du chéquier, de la Carte Bleue et les coûts invisibles (coût du contact téléphonique avec l'étranger alors que tout se fait par téléphone, numéros surtaxés...). Faites attention : nous avons même trouvé des sociétés qui vous invitent à appeler des serveurs vocaux à 1,34 €/mn pour obtenir des renseignements !
Je suis interdit bancaire et on m'a retiré mes moyens de paiement. Toutes les banques refusent de m'en fournir. Y-a-t-il néanmoins un moyen d'obtenir une carte de paiement pour faire mes achats et retirer de l'argent ?
Eh bien oui ! Même en étant interdit bancaire on peut obtenir une carte de paiement VISA. Ce service a un nom : Anytime. Créé en 2012, il founit une carte VISA à débit différer sans qu'elle soit liée à un compte bancaire, Anytime n'ouvrant pas de compte bancaire à proprement parler. Son fonctionnement est simple : vous alimentez votre compte chez Anytime par virement, par une autre CB ou encore même Paypal. Vous pouvez alors dépenser ce qui se trouve sur votre compte uniquement : donc pas de découvert possible, donc pas de risques d'aggios. De nombreux autres services modernes sont également proposés (gestion du compte par l'application sur son téléphone, transferts d'argent entre amis, créer une cagnotte pour un cadeau commun, bloquer des retraits pour les enfants...).
Lire notre avis sur l'offre Anytime

 


Voir aussi :


Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.