Dernières actualités - Mars 2016


22/ 3/ 2016 - Regroupement de crédit : la DGCCRF pointe les manquements
Dans son dernier rapport publié le 16 mars 2016, la DGCCRF reporte les manquements constatés sur la communication des rachats de crédits. Les "erreurs" portent essentiellement sur la publicité, le démarchage et la mise en œuvre de pratiques commerciales trompeuses... La DGCCRF rappelle qu'il est interdit de présenter le rachat de crédit comme un moyen de « retrouver du pouvoir d’achat » ou comme une opération trop valorisante pour le surendetté. Le coût total de l'opération doit également être indiqué de manière claire et sans oublier les frais d'intermédiation. L'établissement public rappelle également que le client doit avoir une information complète et préalable à la signature du contrat, comme par exemple la FIPEN (Fiche d’Information Précontractuelle Européenne Normalisée). Il est également toujours possible de se rétracter et cela doit être indiqué clairement au client demandeur de regroupement de crédit. La DGCCRF a indiqué qu'elle allait redoubler de vigilance sur ces points précis et suivre l'évolution du secteur. Afin de faire racheter vos crédits à la consommation, n'hésitez pas à faire jouer la concurrence et exigez (si ce n'est pas fait) de recevoir la fiche FIPEN.
Comparer les rachats
10/ 3/ 2016 - Crédit à la consommation en hausse
Pour la première fois depuis 2010, la production de crédit à la consommation est repartie franchement à la hausse sur l'année dernière. C'est l'Association Française des Sociétés Financières qui a pu communiquer les chiffres de l'année écoulée. La hausse sur 2015 est de 5,9 %, avec un montant global financé de 36,5 Milliards d'euros. En étudiant plus attentivement les montants de financements communiqués on se rend compte que les Français ont emprunté à 34,37 % par le biais d'un prêt personnel (12,5 Mds). Juste derrière, c'est le compte renouvelable qui a été choisi pour 27,44 % des montants (10 Mds), suivi par les financements des voitures neuves à hauteur de 18,9 % (6.9 Mds). La voiture d'occasion (8,25 % pour 3 Mds), l'amélioration de l'habitat et l'équipement du foyer (7,51 % pour 2,7 Mds) et les autres biens ou services (2,21 % pour 0,8 Mds) ferment la marche... Le crédit voiture et le prêt personnel ont donc toujours le vent en poupe !
Comparer les crédits voiture
Comparer les prêts personnels

 

 


Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.