Dernières actualités - Décembre 2016


26/ 12/ 2016 - Carte de paiement... à crédit ou pas ?
Tous les deux ans, l'Echangeur (Personnal Finance) réalise une enquête sur les cartes détenues par les Français : fidélité, paiement, comptant, crédit. Cette année, c'est plus de 10 000 personnes qui ont été interrogées. Premier constat : il y a 185 millions de cartes en France, dont 72% de fidélité uniquement, et donc 28% de cartes de paiement émises par les banques, les établissements de crédit, les magasins... Chaque foyer français a donc, en moyenne, 6,7 cartes dans son portefeuille. Plus étonnant, un Français sur deux qui possède une carte de paiement a également une option crédit. C'est-à-dire qu'il peut décider de payer ses achats en plusieurs fois. On pensait que cette facilité de paiement serait très fortement impactée par les lois Hamon qui obligent les clients à indiquer tous les ans qu’ils veulent conserver leur carte. Il n'en n'est rien, et c'est même le service le plus plébiscité par les consommateurs ! Encore plus étonnant, même si l'option crédit est le service le mieux noté (7,8 sur 10) les Français sont les Européens qui l'utilisent le moins ! Seulement 39% des utilisations de ces cartes sont faites à crédit. Le Français est donc le plus raisonnable des Européens en matière de maîtrise de son endettement.
Comparatif des taux des cartes bancaires
Comparatif des cartes bancaires gratuites
8/ 12/ 2016 - Poussée de fièvre sur les services bancaires
Selon une étude commandée par le Figaro, il apparaît que plus de 50 % des banques classiques vont mettre en place de nouvelles tarifications des services bancaires en 2017. Et la mauvaise nouvelle c'est que cela ne va pas baisser... Mais cela vous vous en doutiez ! Les frais de tenue de compte vont par exemple presque doubler à la Banque Postale et passer de 6,20 à 12 euros. Ce qui, il faut relativiser dans ce cas, est quand même la plus faible cotisation dans une banque classique ! De manière globale, les augmentations des frais de tenue de compte seront de 13 %. Le coût d'un retrait dans une banque concurrente va progresser de 4,5 %. Il est par exemple de 1 euro chez BNP Paribas (à partir du 1er retrait). Et même les cartes de paiement (genre Carte Bleue, Mastercard...) vont voir leur cotisation progresser de 3,35 % en moyenne. Par exemple, la carte à retrait immédiat est, chez HSBC, à 45 euros ou chez Banque Rhône-Alpes à 50 euros. Pour essayer de ne pas subir cette hausse, vous pouvez prendre rendez-vous avec votre gestionnaire de compte pour tenter de négocier une ristourne... Pour supprimer complètement ces frais vous pouvez tout simplement changer de banque et aller dans une banque en ligne. Par exemple, chez ING, Hello Bank, BforBank, Fortuneo il y a 0 euro de frais de tenue de compte et la carte bancaire est gratuite...
Comparer les Banques en ligne
Cartes bancaires gratuites

 

 

CC_300x250


Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.