Dernières actualités - Juin 2012


27/ 6/ 2012 - En mai 2012 les crédits en baisse
L'Association Française des Sociétés Financières (ASF) vient de publier son étude mensuelle sur la production de nouveaux crédits en mai 2012. La baisse de l'activité s'accentue encore en mai avec -9,4 % de nouveaux crédits... Rappelons que l'ASF compile les informations de toutes les banques et établissements financiers membres. C'est donc une vue complète de la production de crédits en France. Les chiffres ne sont pas bons... et nous assistons à une forte baisse d'activité puisque la production de nouveaux crédits est en baisse de 9,4 % par rapport à l'année dernière, et de -9,9 % sur les trois derniers mois. Dans le détail, ce sont les crédits de voitures neuves qui obtiennent la "palme" de la baisse avec -11,6 % par rapport à mai 2011. Ils sont suivis de près par les crédits renouvelables à -10,9 %, et les prêts personnels à -10,4 %. A noter, signe d'un temps de crise, les crédits voiture en occasion subissent une plus petite perte puisqu'ils finissent à seulement -0,8 %. Dans le même temps le taux des crédits à la consommation est lui plutôt stable et peu élevé. C'est donc le bon moment pour souscrire un crédit !
Crédit voiture
Comparatif des crédits
11/ 6/ 2012 - Le "prestige" de la voiture en berne
Selon l'étude annuelle réalisée par AramisAuto.com et l'Ifop les français, s’ils n'envisagent pas de se séparer de leur voiture, lui accordent de moins en moins de prestige... La voiture n'est plus un marqueur social. Pour plus de 54 % de nos concitoyens la voiture est une commodité, un outil pour se déplacer et ce pourcentage a augmenté de 7 % par rapport à 2010. A l'inverse, seulement 27 % de la population pensent leur voiture comme un rêve, une preuve d'ascension sociale... Et là, ce sont les jeunes de moins de 25 ans (38 %) et les ouvriers / employés (37 %) qui sont les plus "rêveurs". La notion de voiture plaisir a du plomb dans l'aile, ce qui doit aussi être une conséquence de la crise. Pour le financement de la voiture c'est le crédit qui obtient le meilleur score (89 %), au dépend de la location (11 %). Même si la voiture "bel objet" est de moins en moins attirante, les français préfèrent quand même en être propriétaires...
Crédit voiture le moins cher
Questions crédit voiture
6/ 6/ 2012 - Comparatif des frais bancaires
L'UFC- Que choisir vient de publier sur son site internet un comparateur de tarifs bancaires. Jusqu'au 12 juin le comparateur est gratuit. En tout, ce sont les tarifs de plus de 120 banques sur toute la France qui ont été passés au crible, la première étude réalisée aussi complète sur le sujet. Le module vous permet de choisir un profil (Senior, Actif, jeune de 16 à 25 ans), un lieu d'habitation, une activité bancaire plus ou moins importante... En fonction de ces critères le module classe les 10 banques les moins chères pour votre cas personnel. Sans surprise, dans la majorité des cas ce sont des banques en lignes qui offrent les tarifs les moins chers. Et dans ce trio de tête on retrouve Boursorama Banque, Fortunéo et ING Direct... Ce qui est normal puisque ce sont les seules banques qui proposent une carte bleue gratuite... et pas seulement la première année.
La banque la moins chère
Comparer les frais bancaires
4/ 6/ 2012 - Chaque français a 2323 euros d'encours de crédit...
Une étude publié par Crédit Agricole Consummer Finance montre que les Français sont dans la moyenne en terme d'encours de crédit à la consommation. L'encours moyen des Français est de 2323 euros alors que la moyenne européenne est de 2125 euros. Au-dessus des Français, le Royaume-Uni décroche la timbale avec un encours moyen de 3815 euros, suivi de l’Irlande (3664 euros) et le Danemark (3043 euros). Même les allemands, que tout le monde montre en modèle, sont plus endettés que les Français, avec un encours de 2778 euros. Si on compare les encours de crédit par rapport à la consommation des ménages, la France est fortement en retrait avec un ratio de seulement 13,1 %, alors que les Anglais sont à plus de 21 %, les Irlandais à 20 % et les Allemands à 15,5 %... La France, où le surendettement est le plus surveillé, avec les lois des plus protectrices, n'est donc pas l'un des pays les plus endettés... comprenne qui pourra !
Comparatif des crédits
Lois Lagarde
3/ 6/ 2012 - - 5.7% sur les crédits à la consommation...
L'ASF (Association Française des Sociétés Financières) vient de publier son étude mensuelle sur la production de nouveaux crédits à la consommation. Elle présente les chiffres du mois d'avril 2012. Entre avril 2011 et avril 2012 la production globale de nouveaux crédits à la consommation a baissé de 5,7 %. Cette baisse touche particulièrement certains secteurs comme celui de l'automobile : les crédits voitures ont particulièrement été atteints avec une baisse de 9,1 % ! Le crédit renouvelable chute lui de 8,9 % et le prêts personnels de 5,6 %. A noter, le seul secteur qui ne baisse pas : les crédits à l'équipement du foyer (High-tech, mobilier, ameublement, électroménager...). Ce secteur est même en hausse de 5,6 % par rapport à avril 2011. Si la production de nouveaux crédits est en berne, il faut tout de même noter que les taux de crédits sont malheureusement en hausse... (Consultez nos comparatifs)
Comparer crédit voiture
Comparer prêt personnel
2/ 6/ 2012 - Les retraits payants à la Banque Postale ?
Dans un communiqué la Banque Postale a indiqué à ses clients que les retraits dans les distributeurs des concurrents vont devenir payants à partir de septembre 2012... Une vraie révolution pour cette vénérable maison qui ressort souvent dans le peloton de tête des établissements les moins chers. Les associations de consommateurs (AFUB, CLCV) ne comprennent pas cette modification de la tarification, dénonçant même l’aspect inique de cette hausse. "Du jour au lendemain, on applique cette tarification face à laquelle les consommateurs n'ont aucune protection. En effet, la concurrence se montre inefficace avec les autres banques qui sont entre 80 centimes et 1 euro...", déclare l'Afub. Sans vouloir défendre la Banque Postale, il faut tout de même garder la tête froide , et regarder véritablement les conditions de cette hausse de tarification. La Banque Postale va facturer 65 centimes d'euros à partir du sixième retrait dans un établissement concurrent... Cela fait donc 5 retraits gratuits, soit un peu plus d'un par semaine. Donc potentiellement un client de la Banque Postale qui ferait 10 retraits dans le mois aurait à payer 2,60 euros. On est tenté de dire tout ce bruit pour ça ? Et puis si vraiment cette somme est "monumentale", rien n’empêche les consommateurs d'aller ouvrir un compte dans une banque en ligne : chez Boursorama Banque, la carte bleue et les retraits sont gratuits...
Carte bleue gratuite
Boursorama Banque

 

 


Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.