Dernières actualités - Avril 2012


19/ 4/ 2012 - Application des Lois Lagarde en magasin
Un an après l'entrée en vigueur des lois Lagarde sur la distribution de crédit en magasin, l'UFC - Que choisir a vérifié son application... Le résultat n'est pas très bon ! Les lois Lagarde oblige les magasins qui distribuent du crédit à faire, pour tout montant supérieur à 999 euros, une proposition de crédit renouvelable ET une offre de prêt classique. Les enquêteurs ont visité 56 magasins de la région Nord Pas-de-Calais. Dans 81% des cas le magasin a proposé une carte du magasin et une offre promotionnelle de type crédit "gratuit" ou amortissable. La carte du magasin (associée à un crédit renouvelable) est donc toujours le sésame pour obtenir un crédit, même classique. Une fois de plus beaucoup de bruit lors de la mise en place des lois... mais peu d'effet dans la réalité et surtout pas de vérification de l'application des textes de lois...
Lois Lagarde
Comparatif crédit renouvelable
16/ 4/ 2012 - Quelques chiffres à connaître...
Il est devenu de bon ton de comparer l'économie de la France à celle de l'Allemagne. C'est bien entendu généralement en défaveur de la France qui fait toujours moins bien que son principal partenaire européen. Toujours ? Pas si sûr... Selon la Banque du Commerce Extérieur (BCE) la production de crédits aux ménages est largement positive en France et a progressé entre fin 2008 et 2011 de + 15,5% alors que dans le même temps en Allemagne elle a presque stagné à + 1,7%... Pour les entreprises le décalage est encore pire puisque qu'en France on a progressé de 4,2% alors que nos amis d'Outre-Rhin ont chuté de 4,3%... Globalement la production de crédits en Europe a évolué de +7,1% sur les ménages et de +2,2% sur les entreprises. Finalement la France n'est pas si mauvaise pour financer l'économie et nos banques ont fait leur travail. Il suffit de comparer !
Comparatif crédits
Comparer crédit voiture
11/ 4/ 2012 - Vous recommandez votre banque, vous ?
Le Cabinet Deloitte a communiqué sur BFM radio les chiffres d'une étude sur le taux de recommandation des clients des banques en ligne versus ceux des banques traditionnelles... Les titulaires d'un compte ouvert dans une banque en ligne recommanderaient à 70% leur banque à leur entourage. Ces clients "heureux" mettent en avant la simplicité de l'offre, les horaires élargis de leur conseiller et surtout le prix des services et la tarification. La première des banques en ligne, ING Direct, annonce plus de 60 000 nouveaux clients tous les ans. Elle multiplie les services gratuits à ses clients comme par exemple les applications mobiles pour Iphone et Androïd. D'autres banques en ligne voient également augmenter leur clientèle : monabanq, Boursorama... Du côté des banques "en dur" le constat est plus contrasté. Moins de 30% des clients de nos banques traditionnelles seraient prêt à recommander la leur... et cela touche mêmes les banques mutualistes. Les consommateurs des banques traditionnelles mettent en avant le manque de transparence, les offres compliquées, et les tarifs toujours trop élevés. Ce qui est assez symptomatique de leur stratégie, c'est que, même quand les banques traditionnelles proposent une offre en ligne, elles ne baissent les prix que sur 1 an... après tout redevient payant !
Comparatif banque en ligne
Offre ING Direct
10/ 4/ 2012 - Crédit renouvelable : la chute !
Une étude sur les crédits renouvelables montre qu'ils sont en baisse, tant en souscriptions qu'en utilisations. L'association Française des Banques y voit une des conséquences des Lois Lagarde. En 2011 le nombre de comptes renouvelables (ex-comptes revolving) ouverts a baissé de 12 % par rapport à l'année 2010. Cela représente un chiffre de 600 000 ouvertures perdues ! Par ailleurs, comme la loi le permet, les consommateurs qui étaient déjà titulaires d'un compte renouvelable ont été plus nombreux à ne pas les renouveler... Au global, par rapport à 2010, il y a 2 millions de comptes renouvelables en moins en France ! Le montant emprunté par compte renouvelable est maintenant de 2 730 euros en moyenne, contre 3 250 euros un an avant. Ce type de crédit retrouve donc aujourd'hui sa vocation première de compte de trésorerie utile pour amortir les découverts passagers et pour financer les petits achats. Parallèlement le taux des comptes renouvelables est en baisse et le moins cher est à 14,50% de TAEG quand la moyenne était encore à 20 % l'année dernière !
Comparatif des comptes renouvelables
Comment finir un compte revolving ?
3/ 4/ 2012 - Marché de l'automobile français : - 21,7%
Sur le premier trimestre de 2012 la France enregistre une baisse de 21,7% par rapport à 2011. Cela fait 15 ans que le marché n'avait pas été aussi mal en point. En mars dernier, il ne s'est immatriculé que 197 033 véhicules neufs... Et parmi ces véhicules les voitures françaises dégringolent encore plus que le marché : - 33,2% pour le groupe PSA-Peugeot et -29,8% pour le groupe Renault (même Dacia n'arrive pas cette fois-ci à compenser les pertes du groupe). La principale cause est la période de référence : sur le premier trimestre 2011 le marché bénéficiait encore des primes à la casse. En effet la prime était valable pour les véhicules livrés jusqu'au 31 mars 2012. En 2012, plus de prime, le marché n'est plus soutenu, il retrouve donc un niveau "normal", plus bas qu'on ne le pensait. L'effet est identique à 1997 lorsque la prime Juppé avait pris fin. Pour le consommateur cette baisse est une aubaine car les constructeurs doivent impérativement vendre les voitures en stock. Les offres promotionnelles se multiplient : crédits moins chers, options offertes, reprise au prix de l'argus...
Comparer les taux des crédits voiture
Comparer les crédits

 

 

CC_300x250


Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.