Dernières actualités - Décembre 2011


29/ 12/ 2011 - Modification des taux Cetelem : ça baisse !
Juste avant 2012 Cetelem baisse une partie de ses taux de crédit à la consommation. Avec les nouveaux barèmes, valables à partir du 28 décembre 2011, Cetelem reprend la tête de nos comparatifs crédit en prêt personnel de trésorerie et en prêt travaux. En crédit voiture, en revanche, c'est toujours Carrefour Banque qui truste la première place. - L'offre promotionnelle Cetelem, déjà en ligne, propose ainsi un TAEG à 4,90 % pour tous les prêts personnels de 8 000 à 12 000 euros sur des durées de 25 à 36 mois, que vous empruntiez pour de la trésorerie, une voiture, ou des travaux… Par exemple pour un prêt personnel de 8 000 euros sur 36 mois vous remboursez 239,01 euros par mois avec un coût total de 604,36 euros. Pour les prêts personnels sur une durée de 12 mois le TAEG est à 3,10 % à partir de 4 000 euros. Ce qui fait par exemple pour 4 000 euros empruntés une mensualité de 338,88 euros et un coût de crédit de 66,50 euros ! D'après notre comparatif crédit ce sont donc les meilleures offres et taux de crédit du moment !
Comparer crédit
Comparer prêt personnel
27/ 12/ 2011 - Surendettement en hausse en France
Selon la Banque de France, entre octobre 2010 et octobre 2011 le nombre de dossiers de surendettement déposés a augmenté de 8,1%… Et sur les dix premiers mois de 2011 ce sont en tout 196432 ménages qui ont rempli un dossier dans les succursales de la Banque de France. Par ailleurs dans plus de 9 cas sur 10 le dossier est déclaré recevable : seulement 8,4% des dossiers sont irrecevables. Ces dossiers sont rejetés pour fausse déclaration, tromperie ou tout simplement organisation volontaire du surendettement… Les causes du surendettement sont majoritairement dues à des changements de situation des emprunteurs, avec en tête le chômage ou la maladie, mais également le divorce. Les nouvelles Lois Lagarde dont une partie devait désengorger les commissions de surendettement semblent donc réussir dans cette mission : le nombre de mesures de redressement personnel a progressé de plus de 27 %. Dans le même temps les procédures à l'amiable ont diminué de 5,5% ! Le chômage en augmentation, la hausse des prix et des loyers vont sans doute aggraver la situation de milliers de ménages en 2012… et encore gonfler le nombre des surendettés ! N'oubliez pas de prendre une assurance chômage lors de la souscription d'un crédit à la consommation.
Les assurances pour un crédit à la consommation
Lois Lagarde 2011
23/ 12/ 2011 - La Carte Collection Chocolat, c'est pas un cadeau...
La Société Générale "innove" avec ses cartes de paiement Visa et Mastercard. Il est possible de choisir un visuel spécifique pour ne pas avoir la même carte que tout le monde en choisissant parmi les cartes Collection. Les thèmes devant plaire à tout le monde, la Société Générale a décliné plusieurs séries, correspondant à divers centres d'intérêts : Sensations, Caritative, So Music, Animaux, Nature, Sport, Pour Elles... Vous avez donc le choix entre plus de 150 cartes avec des visuels différents... On trouve même une Carte Chocolat, dont le visuel est un gros plan sur une plaquette de chocolat ! Sur le principe c'est plutôt amusant, et pour certains consommateurs cela peut être un petit plus d'avoir une carte avec un chien, des pyramides ou une guitare... La Société Générale indique elle-même comme principal avantage "Ajoutez une touche d'originalité dans votre portefeuille". L'argument est faible mais c'est le seul ! D'un point de vue économique et budgétaire la pilule est plus dure à faire passer... Le coût de ce petit dessin est de 12 euros par an et, qui plus est, se rajoute à la cotisation... Ce qui met une carte bancaire à débit immédiat à 52 euros par an (40 euros de cotisation et 12 euros de personnalisation). La carte à débit différé coûte, elle, 58 euros avec son petit dessin. Certes c'est "fun" et "top tendance" mais franchement c'est vraiment trop cher sachant que la tendance est plutôt à ne pas payer sa carte bancaire !...
Comment ne pas payer sa carte bancaire ?
Comparer les banques en lignes
22/ 12/ 2011 - Les travaux préférés des français
Selon une étude du site Monbarometre.com et Quotatis, les français privilégient les travaux permettant de réaliser des économies d'énergie. En tête de ces travaux d'amélioration de l'habitat on retrouve les fenêtres, le solaire, la pompe à chaleur. Ce sont donc tous les travaux qui permettent de faire rapidement des économies budgétaires qui sont effectués. Les fenêtres car ce sont les points majeurs de déperdition de la chaleur : une fenêtre devenue étanche c'est tout de suite une facture d'énergie moins élevée. L'installation de panneaux voltaïques est encore plus chère mais peut permettre d'être autonome en énergie (voire même de revendre de l'électricité à EDF ou un autre distributeur). L'installation d'une pompe à chaleur peut également permettre de récupérer de l'énergie "gratuite" (géothermie, aérothermie, aquathermie). De plus, tous les travaux amenant des économies d'énergie ou une amélioration de la performance énergétique peuvent apporter un crédit d'impôt. Ce petit plus est rogné tous les ans par le gouvernement mais cela n'est pas négligeable… Ces travaux, considérés comme des investissements par les consommateurs, sont souvent impactants sur le budget. Si une partie est réalisée avec les économies, il est de plus en plus courant de faire un crédit travaux permettant parfois de réaliser, en une seule fois, tous les travaux nécessaires.
Comparer les crédits travaux
21/ 12/ 2011 - Crédit voiture, perspectives de baisse des taux
Le nombre d'immatriculations de véhicules est prévu à la baisse pour 2012 : le contexte de la crise incite les ménages à ne pas emprunter pour des achats trop impactants pour le budget. Les différents instituts de sondages tablent sur une baisse des ventes en dessous des 13 millions de véhicules, avec des chutes de - 3 à - 5% par rapport à l'année 2011. En France le marché en 2011 a été soutenu par la baisse progressive des primes à la casse et par les remises des constructeurs qui ont pu atteindre 30% dans certains cas. En 2012, en France, les constructeurs vont devoir refaire leurs marges en diminuant les taux de remise et en limitant les charges de personnel (c'est commencé chez Peugeot...). Ne comptez pas sur la sortie de nouveaux modèles pour relancer le marché, il n'y rien de prévu à part la nouvelle Peugeot 208. Les constructeurs vont donc peut-être se rabattre sur les offres de financement à taux réduit pour rester attractifs sur un marché atone. Les offres de TEG à 0% sur 12 mois (inaccessibles pour les petits budgets) et la guerre des taux des établissements financiers seront là pour pour soutenir un marché de l'automobile en déclin.
Comparatif Crédit voiture
20/ 12/ 2011 - Les banques : les mauvaises notes
Quel effet sur les particuliers de la baisse de note des banques par les agences de notation ? La perte d'un A va-t-elle avoir des conséquences sur la vie quotidienne des ménages à court terme ? En perdant des bonnes notes les banques vont tout simplement avoir moins de facilité pour emprunter sur les marchés et elles paieront l'argent quelles empruntent un peu plus cher. Bien sûr, si les coûts augmentent, les banques vont essayer de reconstituer leurs marges... et faire payer leurs clients. Pour le consommateur final le risque est de voir un renchérissement du crédit immobilier sur les longues durées et un faible impact sur les taux de crédit à la consommation. En revanche cette baisse de note n'est pas non plus un signe de mauvaise santé et les banques comme BNP Paribas ou le Crédit Agricole ne risquent pas de faire faillite demain. Il n'est donc pas utile de courir dans votre agence bancaire pour retirer vos avoirs...
Garantie sur les comptes bancaires
Changer de compte pour une banque en ligne
20/ 12/ 2011 - Offre de crédit Free - Sofinco, on voit un peu plus clair !
Pour le lancement de son offre de téléphonie mobile sans engagement, Free ne donnera pas de téléphone "sponsorisé". En contrepartie, les abonnements seront beaucoup moins chers que ceux de la concurrence. Pour les 3 opérateurs actuels, la vente d'un abonnement de téléphonie mobile s'accompagne généralement d'un engagement de 12 ou 24 mois mais avec un téléphone à prix réduit. Free va donc privilégier le "sans engagement" et n'offrira pas de téléphone à prix cassé. Par contre Free proposera un téléphone à crédit avec l’établissement Sofinco. Les offres de crédit seront sur 12, 24 ou 30 mois avec un TEG fixe à 0%. Le client ouvrira un compte renouvelable dédié à ses achats chez Free et pourra financer ses achats de terminaux mobiles ou d'accessoires. Une fois le crédit remboursé il pourra reprendre un nouveau téléphone. On peut supposer qu'en dehors des offres promotionnelles à 0% le client paiera son crédit renouvelable au taux du marché c'est-à-dire entre 6,60% et 19,20%.
Comparer les offres de crédits renouvelables
14/ 12/ 2011 - Les crédits à la consommation à la Banque Postale sont-ils moins chers ?
Lancés en fanfare en mars 2010, les crédits à la consommation proposés par la Banque Postale devaient faire éclater le marché du crédit... Offre de TEG unique, clarté, taux attractifs sur les longues durées : bref c'était la révolution du crédit. Nous sommes en décembre 2011, l'attrait de la nouveauté n'est plus à l'ordre du jour et la Banque Postale n'a pas fait la révolution annoncée. Nous avons comparé les crédits à la consommation pour savoir si la Banque Postale était bien placée... Comme d'habitude, pour réaliser notre comparatif crédit nous avons étudié des montants et des durées équivalentes. Pour un prêt personnel de 5000 euros sur 12 mois la Banque Postale propose du 7,59 % alors que la meilleure offre est à 3,10 % (Cetelem et Sofinco). Pour la même somme sur 24 mois la Banque Postale est à 7,12 % alors que les offres concurrentes sont à 5,90 % (Cetelem), 6,10 % (Cofinoga) et 6,30 % (Sofinco). Pour un crédit travaux de 10 000 euros sur 36 mois la Banque Postale annonce du 6,42 % alors que Carrefour Banque est à 5,80 % et Cetelem et Cofinoga à 5,90 %. Pour un crédit voiture de 20 000 euros sur 48 mois la Banque Postale affiche un taux de 6,09 % alors que la meilleure offre (Carrefour) est à 4,80 % et que Sofinco et Cofinoga sont à 5,9 %... Bref, sur l'ensemble des crédits à la consommation, la Banque Postale est plus chère que la concurrence, quels que soient les montants, les projets, et les durées... Le mirage est passé, retour à la réalité !
Comparer les crédits
Comparer le prêt personnel
13/ 12/ 2011 - Le taux des crédits renouvelables, on en est où ?
Une partie des nouvelles mesures Lagarde pour le crédit à la consommation concernait le taux de l'usure des comptes renouvelables. Les lois devaient permettre de baisser de manière globale le TAEG des comptes renouvelables. Qu'en est-il ? Petite remarque préalable : pour comparer les taux de crédit il faut parfois lire les toutes petites lignes en bas de page... et la dernière mode est d'écrire en gris clair sur fond blanc ! Il y a encore 6 mois, la majorité des comptes renouvelables affichait des taux avoisinant les 20%... Et nos premiers comparatifs indiquent que la quasi totalité des établissements a vraiment baissé les taux. - Un taux unique plus bas est maintenant appliqué chez Cetelem 14,9%, Société Générale 16,90% et LCL 16,685 %. - Pour d'autres établissements la fourchette est maintenant abaissée mais les taux les plus chers restent élevés : Sofinco 16,61 à 19,20%, Cofinoga 9,95 à 17,95%, Cofidis 10,90 à 19,25% - Les deux plus mauvais de notre comparatif sont Finaref 16,61 à 21,03% et BNP Paribas 19,67%.
Comparatif Compte renouvelable
9/ 12/ 2011 - Les banques doivent-elles apprendre à lire à leur clients ?
Dans un manifeste signé de la Croix-Rouge, du secours catholique et de l'Unccas, ces associations réclament une "inclusion bancaire" (le contrepoids de l'exclusion bancaire). Si on ne peut être que d'accord avec le holdup des frais perçus par les banques sur les petits clients et les clients en situation de précarité (voir nos précédents articles sur les frais bancaires), on est un peut plus étonné de certaines demandes d'informations... Jean-François Mattei (président de la Croix Rouge France) explique "Pour certaines catégories de personnes il existe un véritable illettrisme de l'argent" dû à un manque d'information de la part des banques. C'est là que le bât blesse, car à force de rajouter de l'information dans les différents contrats (crédit, assurance, convention de compte...) plus personne ne les lit... Par ailleurs on sait qu'il existe en France plus de 3,1 millions de personnes en situation d'illettrisme... Et, sans avoir fait de grandes écoles, on peut rapidement savoir qu'une personne souffrant d’illettrisme ne pourra pas non plus lire un contrat quelconque vendu par sa banque. Si l'on veut vraiment aider les personnes à comprendre les contrats bancaires, ou tout simplement à savoir faire une addition, c'est à l'Etat de proposer des solutions. Pas aux banques, ni aux assurances, ni aux commerçants ! On risque autrement de voir des établissements refuser des clients car ils ne peuvent pas signer, faute de savoir lire !
8/ 12/ 2011 - Trop de mots de passe...
Dans la vie courante, les mots de passe se multiplient et les consommateurs sont de plus en plus nombreux à ne pas s'y retrouver. Ordinateur au travail ou personnel, accès banque en ligne, codes cartes bancaires, nous sommes contraints de mémoriser une quantité exponentielle de codes d'accès. Selon une étude réalisée par le groupe SPB et le Cabinet ABC Marketing les français optent de plus en plus pour la facilité et utilisent, quand ils le peuvent, toujours le même mot de passe (47% des sondés). Par ailleurs ils sont 57% à préférer des mots de passe facile à retenir (date de naissance, code postal, nom d'un animal,ville...). Pour retrouver facilement les mots de passe oubliés ils sont 42% à garder les e-mails ou courriers de confirmation, et 39% optent pour la reconnaissance automatique sur les sites web. Beaucoup plus dangereux, 19% des français marquent tous leurs codes dans un document (papier ou électronique) ! Une pratique étonnante est également le partage de mots de passe avec l'entourage proche qui est commun à 38% des consommateurs. De manière plus sécuritaire, 54% ne partagent rien ! Pour éviter les problèmes nous vous recommandons de changer régulièrement votre mot de passe pour l'accès à votre banque (au moins tous les 6 mois), et de ne pas marquer vos mots de passe sur un quelconque support. Au pire intégrez vos mots de passe dans votre annuaire sur votre portable en créant des contacts fictifs non reconnaissables... sans indiquer un nom de banque !
Les banques en ligne
7/ 12/ 2011 - Crédit immobilier, stagnation des taux
Selon l'Observatoire Crédit Logement/ CSA les taux d'intérêt en prêt immobilier sont restés stables au mois de novembre : 3,86% en moyenne. Pour de l'achat dans le neuf c'est 3,90% et pour l'achat dans l'ancien, 3,88%. La demande de crédits immobiliers est en baisse dans un marché peu confiant. La production de nouveaux crédits chute également de 13,7% sur le troisième trimestre 2011. En novembre 2011, la durée moyenne des crédits immobiliers financés est des 210 mois contre 211 en octobre. Selon l'Observatoire "La durée moyenne a diminué fortement, pour retrouver le niveau qui était le sien en décembre 2010" Au global les prévisionnistes tablent sur un montant total de 155 milliards d'euros de crédits accordés en 2011, contre 168,8 en 2010, soit une diminution de 8%.
6/ 12/ 2011 - Les cartes prépayées, c'est un cadeau ?
Quand on ne sait plus quoi offrir à des enfants (ou adolescents) pour Noël ou un anniversaire il n'est pas rare de donner des espèces ou une carte cadeau... Une nouvelle génération de cartes prépayées est maintenant proposée par les banques. Nous sommes tous habitués à voir dans les grandes enseignes de la distribution des propositions de "cartes cadeaux". La FNAC, le Printemps, Les Galeries Lafayette, Decathlon, Yves Rocher sont tous émetteurs de cartes que vous chargez avec la somme que vous souhaitez donner. Cette somme est utilisable, sur présentation de la carte prépayée, dans tous les magasins de l'enseigne. En un mot, pour utiliser votre carte cadeau BHV, vous ne pouvez allez qu'au BHV... Les banques voyant d'un mauvais oeil les sommes qui ne transitent plus par elles, ont décidé de contre-attaquer en émettant également des cartes bancaire prépayées. BNP Paribas, les Caisses d'Epargne, le CIC, le Crédit Mutuel et LCL ont donc mis en vente des cartes bancaire prépayées. Disons-le tout de suite, ces cartes n'ont vraiment qu'un seul avantage : avec une carte vous accédez à tout le réseau et non pas à un seul type magasin. Seule une banque, la Caisse d'Epargne, a préféré limiter l'offre à une cinquantaine de commerçants. Le vrai inconvénient c'est que ces cartes bancaires prépayées sont payantes (sauf à nouveau pour la Caisse d'Epargne !) Cela va de 6 euros à 15 euros pour juste obtenir le rectangle de plastique. Après il faut charger la carte avec la somme de votre choix, de 20 à 799 euros... Cela veut dire que pour envoyer 30 euros à son petit neveu de province, vous paierez entre 36 et 45 euros. Franchement, fzites plus simple, donnez quelques billets ou achetez les cartes gratuites des magasins.
5/ 12/ 2011 - Carte bancaire, ça rapporte... aux banques !
Selon une étude "UFC-Que Choisir" les cotisations des cartes bancaires rapportent 2,8 milliards d'euros aux banques. Le coût moyen d'une carte vendue par une agence bancaire est de 36,30 euros. Toujours selon l'UFC-Que choisir les banques réalisent une marge de 42% sur la vente de ces cartes ! A noter que la plupart des grandes banques en ligne comme ING Direct ou Boursorama Banque ne font, elles, pas payer la cotisation carte bancaire... Mais les cartes bancaires rapportent encore plus. La même étude montre que les découverts ayant pour origine une carte bancaire sont également une source de revenus pour les banques pour un montant de 2,7 milliards d'euros... Pour l'UFC-Que choisir cette manne provient surtout du fait que les banques distribuent des cartes dont le solde n'est pas vérifié à chaque achat. Chez nos voisins européens la vérification du solde est faite dans 100% des cas, contre 36% pour la France. Il est certain que se voir refuser un passage en caisse est désagréable... mais cela pourrait éviter que les consommateurs dépensent plus que ce que leur compte permet.
Les cartes bancaires gratuites
Comparer les banques en ligne
2/ 12/ 2011 - La voiture, un poste de poids dans le budget des ménages...
Selon l'INSEE le budget consacré à l'automobile a augmenté de 4,9% depuis un an... Cette hausse globale des prix cache des différences notables entre les divers constituants de cet indice : carburant, achat voiture, pièces, entretiens et réparations... C'est le carburant qui détient la palme de l'augmentation avec +14,80% par rapport à l'année dernière ! Tout le monde a pu le voir en allant faire le plein à la pompe (y compris pour le diesel). L'entretien et les réparations augmentent quant à eux de 2,9%, conséquence logique de l'envolée des prix des pièces (+1,9%) de rechange et du prix de la main d'oeuvre. La part consacrée à l'achat du véhicule (crédit voiture ou achat comptant) n'augmente, elle, que de 1,5%... très proche du taux de l'inflation. A noter, et c'est positif, le coût de l'assurance automobile a baissé en moyenne de 3% depuis un an. C'est le seul poste en baisse ! De manière globale les français dépensent 5 700 euros annuellement pour l'automobile... Un chiffre qui a augmenté de 44% en 10 ans !
Le crédit voiture
1/ 12/ 2011 - Pas de Crédit Crunch en France
Des rumeurs de Crédit crunch dans la presse... Le Crédit Crunch, ou contraction des crédits, est un mouvement global des établissements financiers qui réduisent volontairement la distribution de crédit. Les rumeurs s'appuient sur le fait que les banques, à cause de la crise, souhaiteraient opérer des restrictions de bilan. L'une des manières de réduire son bilan est effectivement de diminuer l'octroi de crédit aux entreprises et aux particuliers. Les réactions à ce type de rumeur n'ont pas tardé : - Pour Mme Nouy (secrétaire générale Autorité de contrôle prudentiel, ACP), "Le mot +deleveraging+ (réduction de la taille du bilan) ne veut pas forcément dire +credit crunch+ (contraction du crédit)" - Pour Baudoint Prot (nouveau Président de BNP Paribas) "Il faut tordre le cou à un canard qui n'a aucune réalité, c'est le soi-disant crédit crunch" - les banques centrales de plusieurs pays (Canada, Angleterre,la BSE, la Suisse...) ont annoncé qu'elles vont prêter, à des taux raisonnables, aux banques européennes. Bref, crédit crunch ne croustillera pas !

 

 

CC_300x250


Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.